Bernard Roy nous a quittés à l’âge de 95 ans, la veille de Pâques. Une date qui lui était chère, car pendant plusieurs années, il prenait plaisir à faire connaître les Traces et Flèches Vélocio qu’il organisait à l’occasion de Pâques en Provence. En 1977, le club Besançon Cyclos Randonneurs voit le jour. Il saura y trouver sa place rapidement. A l’époque, il n’y a que trois clubs dans le Doubs. Pas facile de faire connaître le cyclotourisme. Connaissant parfaitement le Haut-Doubs, où il apprit le dur métier de fromager, il va nous proposer quelque chose dont on se rappelle encore. Ce sera la Randonnée des Plateaux comtois : 190 km au curvimètre.., et un dénivelé conséquent. Puis ce sera la Montée des dix forts, remplacée par les Faucons de la Loue avec ses dix côtes autour d’Ornans.

Le Comité départemental de Tourisme du Doubs le sollicite pour la création du Guide de cyclotourisme. Résultat : un fascicule détaillé de 25 circuits, format sacoche de guidon. Il est toujours d’actualité sur « veloenfrance ». Puis le Conseil départemental veut promouvoir notre département en nous apportant une aide. Il répond présent. Et pendant 14 ans, il sera à la tête de ce séjour : Le Tour du Doubs. La bourse aux vélos a été pour lui, l’occasion de mettre en valeur sa rigueur et ses qualités de gestion acquises dans l’exercice de son métier.

Bernard était un passionné de la nature. Il voulait en profiter au maximum et c’est pour cela qu’il s’est lancé dans de grands défis ; qui pour lui n’en étaient pas. Ce sera la Route des capitales du Sud : Paris-Gibraltar, celle de : Le Puy-en Velay-St-Jacques de Compostelle. Sa préférence : la montagne. On relève le Raid Pyrénéen et toutes les Randonnées alpines et préalpines : Côte d’Azur-Léman (Antibes-Thonon) ou Léman Adriatique (Thonon-Trieste ou Venise). Il a participé au Tour de Corse, à celui du Tour de France US Métro, mais aussi à Paris-Brest-Paris. Passionné de photos, il n’oubliait jamais son appareil. A l’occasion des assemblées générales, il présentait un diaporama de ses voyages afin de nous faire rêver.

Membre actif jusqu’en 2012, il a tout de même été élu Président pendant plusieurs années, et Président d’honneur par la suite. Il avait reçu le diplôme de la Reconnaissance, ainsi que la médaille de bronze fédérale

Merci à lui de nous avoir fait découvrir toutes ces joies simples du cyclotourisme.

 Henri Durix, CoDep 25

Share This